Propriétaire : réussir sa location avant signature

Propriétaire : réussir sa location avant signature
Propriétaire : réussir sa location avant signature

Propriétaire, vous avez certainement trouvé le locataire qui vous convient le mieux. Monbailenligne vous guide dans vos démarches pour réussir votre location avant la signature du bail.

Avant de louer votre appartement à un locataire, il est fortement conseillé de vous informer sur l’identité et la solvabilité de ce dernier, ainsi que de son garant. Pour se faire, la loi Alur du 27 mars 2014 a imposé une liste de documents qui constituent le dossier de location du potentiel locataire et qui vous sera remis en main propre.

Les justificatifs du locataire

Pour réussir au mieux votre location, vous pourrez et même devrez effectivement demander au locataire certains justificatifs.

Si le locataire est salarié :

– une pièce d’identité ou un titre de séjour
– les trois derniers bulletins de salaire (originaux et copies)
– un contrat de travail (original et copie)
– le dernier avis d’imposition (original et copie)
– un relevé d’identité bancaire (RIB)
– les dernières quittances de loyer du logement occupé (originales et copies)

Si le locataire est étudiant :

– une carte d’identité ou un titre de séjour
– une carte étudiante
– une convention de stage
– une attestation d’inscription à un établissement supérieur

Les justificatifs du ou des garants

De même que vous devrez vous assurer de l’identité et de la solvabilité du ou des garants du locataire avec ces documents-ci :

– une pièce d’identité
– une attestation employeur mentionnant la date d’embauche, le type de contrat (CDD, CDI…), la rémunération annuelle nette (si salarié)
– les trois derniers bulletins de salaires
– le dernier avis d’imposition
– les trois dernières quittances de loyer (si locataire)
– la taxe foncière (si propriétaire)
– la carte professionnelle ou extrait KBIS (datant de moins de 3 mois pour une entreprise commerciale) + dernier bilan comptable

Sachez que vous n’avez pas le droit de demander au locataire des documents bancaires, relatifs à la vie privée ou justifiant d’une situation financière, qui constituent la liste des documents à ne pas réclamer au locataire (loi DALO).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *